Actualités

Sélectionnez les domaines d'application

Agri/agro
Cosmétique
Divers
Éco-activités
Économie
Évenements
Mer
Santé
Mardi 8 janvier 2019

Inscoper cherche des fonds pour amplifier son développement

Basée à Cesson-Sévigné (35), la start-up Inscoper (ex Combo Microtech) a développé un boitier de pilotage optimisant la vitesse d'acquisition d'images des microscopes dédiés à l'observation du vivant. Après avoir mis en place la commercialisation, la start-up se lance dans une levée de fonds pour élargir ses marchés.

1321_2408_Inscoper

INSCOPER a été créée le 4 octobre 2017 par Olivier Chanteux et Otmane Bouchareb. Le boitier de pilotage est jusqu'à 3 fois plus rapide que les solutions utilisées actuellement qui sont basées sur des logiciels de pilotage centralisé. La levée de fonds permettra de développer une version supérieure du boitier actuel et toucher ainsi des marchés plus larges.

Issue d'une programme de maturation accompagné et financé par la SATT Ouest Valorisation, la société INSCOPER bénéficie du concours scientifique des docteurs Marc Tramier et Jacques Pécréaux, de l'Institut de Génétique et Développement de Rennes - IGDR (CNRS / Université Rennes 1).

La start-up née de ce transfert, a été incubée par Rennes Atalante, a bénéficié du programme d'accélération StartMeUp et a intégré le dispositif Emergys. Les deux créateurs de l'entreprise innovante Inscoper (Cesson-Sévigné, 35) bénéficient également d'un prêt de 45 000 euros du Réseau Entreprendre Bretagne

La jeune pousse se lance désormais dans une levée de fonds pour préparer son avenir et développer de nouvelles briques technologiques.

Sources : www.univ-rennes1.fr, www.ouest-valorisation.fr, www.forbes.fr

Photo : Le boitier électronique développé par Inscoper
Crédit : Université de Rennes 1 DR