Actualités

Sélectionnez les domaines d'application

Agri/agro
Cosmétique
Divers
Éco-activités
Économie
Évenements
Mer
Santé
Mercredi 7 novembre 2018

Premier dépôt de brevet issu du laboratoire commun GreenCARE

Labellisé "LabCom" par l'ANR et bénéficiant d'un fort soutien de la Région Bretagne, GreenCARE réunit des ingénieurs chimistes de la société Demeta et de l'Université Rennes 1. Il combine leurs expertises en catalyse organométallique et polymétallique avec pour objectif l'industrialisation d'ici trois ans d'une nouvelle technologie de coupure oxydante d'alcènes.

1291_2374_LabComgreencare

GreenCARE vise ainsi le développement de nouvelles technologies vertes pour la coupure oxydante de molécules
organiques,dont les incidences seront d'une importance capitale pour l'industrie chimique dans la mesure où  elles  contribuer ont  à  la  réduction  drastique  de  la  dangerosité  des  procédés  chimiques utilisés actuellement.
" Neuf  mois seulement après  la création  de GreenCARE, le  dépôt  du  premier  brevet  confirme l'efficacité de ce
partenariat et l'avancée du projet "
se félicite Jean-François Carpentier, Vice-président de  la commission de la
recherche du conseil académique de l'Université de Rennes 1.

Le projet GreenCARE s'inscrit dans le cadre de l'Institut des sciences chimiques de Rennes, unité mixte de recherche (Université de Rennes 1/CNRS/ENSCR/INSA Rennes). Il est cofinancé par l'Agence nationale de la recherche (via le label Labcom), l'Association nationale de la recherche et de la technologie et par la Région Bretagne. Le montage du projet a bénéficié de l'appui d'Ouest Valorisation, société d'accélération du transfert de technologies.

Source : www.demeta-solutions.com

Photo : Les fondateurs du laboratoire commun GreenCARE - Les fondateurs du laboratoire commun GreenCARE. De g. à dr. : Patrick Piot, Frédéric Caijo, Vincent Escande (Demeta), et Christophe Darcel, professeur à l'Université de Rennes 1  - © Fred Pieau