Actualités

Sélectionnez les domaines d'application

Agri/agro
Cosmétique
Divers
Éco-activités
Économie
Évenements
Mer
Santé
Lundi 9 octobre 2017

IDmer investit 1,5 million pour sécher la peau de poisson

La société basée à Lorient sera équipée d'ici le printemps prochain.

1081_2106_lorient_id_mer

1,5 million d'euros. C'est le coût de la nouvelle machine, dont IDmer, à Lorient, sera équipé d'ici le printemps prochain. L'institut technique de développement des produits de la mer, soutenu par les collectivités, doit moderniser son matériel assez ancien. Le SeaDryer lui permettra d'optimiser son offre en séchage des peaux et arêtes de poisson. Le centre produit des poudres de base, riches en collagène, en phosphore, en magnésium, etc., après séchage et broyage des peaux, cartilages et arêtes de poisson. Le marché : la pharmacie, le complément alimentaire ou encore le bien-être. C'est cette activité que le SeaDryer va doper. " Nous traitons à moins de 60 degrés, les nutriments ne sont pas brûlés, ce qui sauvegarde leurs qualités organoleptiques ", précise Alain Jolly. D'autres produits pourraient trouver une nouvelle vie via l'équipement d'IDmer : les algues, l'amidon de légumes mais aussi le malte pour les brasseurs, etc. " Aux industriels de s'accaparer l'outil ", invite Alain Jolly.
Source : Ouest-France, 5 octobre 2017, auteur : Charles JOSSE.